Un pneu crevé… que faire ?

crevaison

Savez-vous quoi faire si vous crevez un pneu ?

Qui n’a jamais subi de crevaison de pneumatiques ou roulé avec un pneu qui se dégonfle ? Si les hommes, dans leur majorité, savent comment réagir face à cet imprévu, nombreuses sont les femmes – et c’est une femme qui l’écrit – déboussolées. Et, comme nous n’avons pas toutes la chance d’avoir un mari à disposition 24h/24 ou un gentleman ému par notre détresse qui pourra nous secourir…, voici un petit guide de ‘survie’ pour nous aider à anticiper et agir dans les meilleures conditions, sans stress ni panique, lorsque la crevaison survient !

 

Les outils spécial crevaison à avoir dans son coffre… en plus d’une roue de secours

Cric, clef à roue en croix et lampe de poche sont des indispensables si vous devez changer une roue ou demander à quelqu’un de vous la changer. Bien sûr tout conducteur responsable est tenu de posséder ces outils dans sa voiture mais vous ne trouverez peut-être que des cyclistes ou des piétons pour vous assister.
Pour info : il existe des crics gonflables ou des coussins de levage bien plus faciles à manipuler que le cric mécanique.
Quant à la bombe anti-crevaison de secours, elle vous permettra de pallier très rapidement et facilement à une crevaison légère (taille inférieure à 3 ou 4 mm) sur la bande de roulement en attendant de faire changer la roue par votre mari : agitez la bombe, appliquez l’embout sur la valve de gonflage de la roue, injectez toute la mousse de la bombe dans le pneumatique puis roulez doucement jusqu’à une station service pour faire régler la pression (certaines voitures disposent d’un compresseur électrique à brancher sur l’allume cigare). Avantages : pas de démontage de pneu, aucun outil nécessaire, prix entre 5 et 15 €.

Il existe aussi des kits de réparation, mais plus difficiles à utiliser pour les femmes pas trop débrouillardes…

 

Changement de la roue…

Si la crevaison est importante – gros trou, déchirure sur le flanc du pneu…- vous devez changer la roue en utilisant la roue de secours (ou galette de dépannage) qui se trouve généralement dans votre coffre ou sous la voiture.
Avec cette galette, de largeur moins importante qu’une vraie roue, vous ne devez pas rouler à plus de 80 km/h et même moins si il pleut.

La galette se change comme un vrai pneu :
serrez le frein à main et mettez une vitesse,
enlevez l’enjoliveur puis desserrez les boulons avec la clef en croix (sens inverse des aiguilles d’une montre),
installez le cric à l’emplacement prévu (‘point de cric’) puis levez la voiture afin que le pneu à changer se situe au moins à 5 ou 6 cm du sol,
finissez de dévisser les boulons et enlevez la roue,
mettez la galette et vissez les boulons.
Vérifiez la pression si vous avez un compresseur dans la voiture ou rendez-vous dans le premier garage.

 

Pour info :

une légère crevaison se répare facilement aujourd’hui, surtout avec les nouvelles générations de pneus tubeless avec les kit de réparation ;
lorsque vous devez changer un pneu très abîmé, il faut changer l’autre situé sur le même essieu pour avoir le même profil de pneumatiques à l’avant comme à l’arrière ;
évitez de rouler si votre pneu se dégonfle, arrêtez-vous et utilisez la bombe anti-crevaison, vous risquez de détériorer le pneu et d’avoir à changer au final 2 pneumatiques…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *